Vers la fin des cartes bancaires prépayées anonymes ?

1 1 1 1 1 Note 0.00 (0 Votes)

Anonymat (c) Citizen Zoo Wordpress.comL'essor récent des cartes bancaires prépayées en France est largement dû à la possibilité d'en faire une utilisation anonyme. Cet anonymat est prévu par la deuxième directive européenne sur la monnaie électronique qui estime faible le risque de blanchiment en dessous de 2500€/an pour les cartes rechargeables et 250€ pour les cartes non-rechargeables.

Mais on entend partout s'élever la voix des organisations internationales (FATF GAFI et Wolfsberg Group) contre cette mesure jugée trop laxiste. Dans leur collimateur, les cartes bancaires prépayées et plus particulièrement celles qui s'utilisent sans identification du client.

Et leurs efforts pour réduire les limites établies par la directive européenne sur la monnaie électronique pourraient bien être récompensés dans un avenir proche. A commencer par l'Allemagne qui a voté le 30 Novembre dernier des amendements pour réduire la limite des cartes anonymes rechargeables à seulement 100€/mois et interdire le transfert d'argent entre celles-ci. En France, où la directive n'est toujours pas transposée, la Banque de France s'interrogeraient déjà sur la possibilité de revoir sa copie et d'imiter nos voisins d'outre-Rhin en y ajoutant au passage l'interdiction des retraits aux distributeurs de billets. Quant on sait quelle a été la destinée commerciale du porte monnaie Monéo, il semble plus que probable que de telles mesures signifieraient tout simplement la fin des cartes bancaires prépayées anonymes.

US 54.145.118.24