Danger : sites de vérification de coupons

5 1 1 1 1 1 Note 5.00 (1 Vote)

Arnaque site de vérificationUne des clés du succès des cartes prépayées est incontestablement la possibilité de les créditer à l'aide de tickets recharges achetés en espèces dans les commerces de proximité. Le principe est simple Vous versez 50€, 100€ ou 250€ en espèces à un revendeur afin que celui-ci vous imprime un ticket "recharge" (aussi appelé coupon) de valeur équivalente. Ce ticket contient un code secret confidentiel qui vous permet, une fois saisi dans l'espace dédié à la gestion de votre carte prépayée, de créditer cette dernière du montant correspondant. S’agissant de monnaie électronique, ces coupons sont comme des espèces et il est donc possible de se les faire dérober si on est négligeant. Si bien que certains malfaiteurs ont mis en place des techniques sophistiquées et bien rôdées pour vous convaincre de leur communiquer les codes secrets de vos tickets. Petit point sur les choses indispensables à savoir pour éviter les pièges tendus par ces cyber-brigands.

Coupons RechargesComment ça marche ?

Pour commencer voici le scénario type de l’arnaque, mais gardez à l’esprit qu’il existe de nombreuses variantes :

  1. Vous êtes sur un site de petites annonces pour acheter ou louer un bien, et parfois même décrocher un emploi.
  2. Vous entrez en contact avec un vendeur ou un acheteur qui vous explique que pour conclure la transaction il vous faudra acheter des recharges PCS, Toneo, Transcash, Neosurf, etc.
  3. Afin de vous mettre en confiance il vous propose de ne pas lui communiquer les codes secrets car c’est fortement déconseillé par les émetteurs des tickets eux-mêmes, et c’est souvent écrit en gros sur les tickets que si vous communiquez un code vous le faites à vos risques et périls. Il vous propose à la place de les faire vérifier sur un site de vérification en ligne dont il vous donne gentiment l’adresse internet.
  4. Vous allez sur ce site de vérification à l’apparence tout à fait sérieuse et saisissez vos codes secrets. Ceux-ci sont immédiatement enregistrés et utilisés à votre insu pour recharger des cartes anonymes. Vous venez de vous faire détrousser.

L’étape du site de vérification est assez récente. Il y a encore deux ans, les escrocs ne se gênaient pas pour demander directement les codes. Mais les émetteurs ont ajouté des avertissements sur leurs tickets et les gens se faisaient moins facilement avoir. Du coup, les escrocs ont imaginé le coup du site de vérification qui permet de rassurer les victimes avec un discours « ne me communiquez pas vos codes, saisissez-les sur un site de confiance ».

Important

Danger !Les émetteurs de tickets recharge ne cessent de le rappeler sur leurs sites et sur les tickets eux-mêmes. Il ne faut JAMAIS communiquer votre code secret. Même et surtout sur des sites de vérification, pour la simple et bonne raison que 100% des sites de vérification sont des arnaques ! Pas 99% ou 99,5%... Mais bien 100% ! Certains de ces sites se payent même le luxe de faire des annonces sur Google ! Les émetteurs de tickets et de cartes prépayées ne cessent de leur livrer une lutte acharnée pour les faire fermer. Mais quand ils arrivent laborieusement à en faire fermer un, trois nouveaux apparaissent très peu de temps après.


Une variante répandue est celle de l’ami ou du proche qui vous contacte par email car il est dans une situation délicate, à l’étranger ou en France. Cet ami ou proche aimerait que vous lui apportiez votre aide en toute discrétion. Pour cela il aura généralement besoin que vous lui achetiez des coupons de recharge Transcash, PCS ou Toneo. Bien sûr il vous dissuadera d’essayer de l’appeler et trouvera tout un tas de prétextes pour échanger uniquement par email. Mais bien sûr votre premier réflexe doit être de contacter votre ami ou votre proche par téléphone. Dans 100% des cas, vous réaliserez que votre ami va bien et que ce n’était qu’une tentative d’escroquerie.

Des voyous innovants

D’autres systèmes plus sophistiqués peuvent être mis en place pour embrouiller les victimes et donner une apparence de procédure administrative :

  • Envoi d’un chèque en échange de l’achat de coupons recharges. Ce n’est que plusieurs jours après avoir encaissé le chèque que vous apprendrez qu’il est soit volé, soit sans provision. Les coupons eux auront bien été utilisés.
  • Suivi d’une procédure compliquée de validation d’ouverture de compte (avec emails d’apparence officielle), nécessitant l’achat d’un coupon censé vous être remboursé à la fin de la procédure. Mais bien sûr ce ne sera jamais le cas.

Pour avoir une idée du culot des cyber-escrocs, il suffit de taper « vérification de coupons » dans un moteur de recherche.
Recherche de sites de vérification de coupons

Ne vous fiez pas aux noms ronflants comme servicestabacs.com ou servicesdeverification.com ! TOUS les sites apparaissant dans le résultat de la recherche ci-dessus sont sans exception des sites de voyous.

Commandements

Si vous avez eu la chance de tomber sur cet article avant d’avoir été victime d’un site de vérification, voici les six commandements qui vous permettront de ne pas tomber dans le piège.

Mes six commandements :

  1. Les coupons servent à recharger votre carte prépayée (Transcash, PCS, Toneo) et pour certains aussi à payer sur des sites marchands (Paysafecard, Neosurf). N’essayez pas de les utiliser pour autre chose.
  2. Si vous n’avez pas de carte prépayée Transcash, PCS ou Toneo, vous n’avez aucune raison d’acheter un coupon recharge Transcash, PCS ou Toneo.
  3. Ne faites jamais confiance à quelqu’un qui vous propose de conclure une affaire avec des coupons recharges. Ce doit être pour vous un signal d’alerte rouge qu’une tentative d’arnaque se met en place.
  4. Fuyez les sites de vérification, ce sont TOUS à 100% des sites d’escrocs. Les codes secrets n’ont pas à être vérifiés et aucun émetteur de tickets recharges ne propose de tel service de vérification.
  5. Lisez intégralement ce qui est écrit sur vos coupons. Vous y apprendrez comment vous en servir et ce qu’il ne faut surtout pas faire.
  6. Traitez vos codes secrets comme des espèces. Que répondriez-vous à un inconnu qui vous dirait : « Laissez-moi votre billet de 200€, je reviendrai dans une heure après avoir vérifié que c’est un vrai ».

Trousse de premiers secoursQue faire en cas d'arnaque ?

Si malheureusement vous lisez cet article à la suite d’une arnaque au cours de laquelle vous vous êtes fait voler des codes secrets, voici alors cinq conseils pour vous consoler :

  1. Cela arrive même aux plus malins de se faire piéger.
  2. Il est rare de se faire piéger deux fois.
  3. Vous pouvez peut-être réussir à limiter la perte :
    • En appelant immédiatement la société émettrice du coupon pour essayer de le faire bloquer avant qu’il ne soit utilisé.
    • En chargeant vous-même le coupon sur une carte prépayée de la même marque (à acheter rapidement).
  4. Agissez vite car les escrocs sont rapides et il ne leur faudra qu’une quinzaine de minutes pour utiliser les codes secrets que vous leur avez communiquez.
  5. N’oubliez pas de porter plainte en précisant toute information en votre possession : site de petite annonce utilisé, pseudo ou email de l’escroc, et surtout adresse du site vérification utilisé. La police a parfois la possibilité de remonter jusqu’au propriétaire du site.

En espérant que cet article permettra à plus grand nombre d’éviter le piège des sites de vérification de coupons.

 

Pour visualiser tous les commentaires, vous devez vous identifier. Si vous n'avez pas de compte, créez-le. C'est gratuit !