Cartes Prépayées - Hiver 2016

4.25 1 1 1 1 1 Note 4.25 (8 Votes)

Nouvelles cartes Hiver 2016

 La fin de l'année est riche en actualité. Il est plus que temps de faire un point sur ce que vient de nous pondre le gouvernement et de faire un tour des dernières nouveautés mises sur le marché. Malgré les efforts du législateur pour freiner l'émergence de nouveaux services de paiement, les fintechs ne manquent pas d'imagination et continuent à innover contre vents et marées. Et il faut bien dire qu’il en faut de la volonté et de l’énergie pour franchir tous les obstacles et vaincre les conservatismes. Malgré les avancées de la 2e Directive sur les Services de Paiement – qui prévoit d’ouvrir les systèmes des banques et d’autoriser une nouvelle génération d'acteurs* financiers -  il faut croire que nos élites s'évertuent à nager à contre-courant en tentant de museler l’innovation dans le but, pensent-ils, de lutter contre les circuits financiers clandestins. C’est un beau tour que d’avoir réussi à amalgamer les deux choses et on se demande à qui cela peut bien profiter.

Logo Lydia

Carte MasterCard LydiaMais commençons par les bonnes nouvelles. Lydia, l'application mobile de paiements entre particuliers, sort enfin une carte prépayée MasterCard adossée à son porte-monnaie électronique. Pour ceux qui ne connaissent pas encore Lydia, il s’agit d’une application mobile qui, une fois installée, vous permet d’enregistrer une ou plusieurs cartes bancaires et de pouvoir ou envoyer de l’argent à vos connaissances (ou à leur en demander) en les choisissant simplement dans le répertoire de votre smartphone. Vos amis reçoivent un SMS les informant de la transaction. S’ils n’ont pas déjà Lydia, il leur suffit d’installer l’application pour récupérer l’argent dans leur porte-monnaie électronique Lydia. Lorsque vous êtes le payeur, vous choisissez la carte bancaire à débiter. Lorsque vous êtes le receveur, vous pouvez garder l’argent dans votre porte-monnaie pour payer d’autres personnes ou bien le faire virer sur un de vos comptes bancaires à tout moment.

L’avantage de cette solution c’est que vous n’avez besoin de rien d’autre que d’un numéro de téléphone pour payer un ami avec votre carte bancaire. Pas besoin de demander un RIB/IBAN et de faire un virement, ni de faire un chèque, ni d’aller retirer du liquide.

Jusqu’à présent, lorsque vous receviez de l’argent via Lydia, vous aviez deux options :

  1. Le garder dans votre porte-monnaie électronique pour payer à votre tour des amis ou des professionnels acceptant Lydia.
  2. Le faire virer sur un de vos comptes bancaires enregistrés dans Lydia.

Certains diront que cela ressemble à un compte PayPal (avec son application mobile). Peut-être. Sauf que Lydia – innovateur français, en association avec l’émetteur Treezor - vient d’ajouter une troisième option que PayPal ne propose pas. Celle d'utiliser directement l'argent de son porte-monnaie Lydia grâce à une carte MasterCard, sans passer par son compte bancaire. La carte MasterCard Lydia est disponible pour 10€ (7€+3€ de frais de port), qui vous seront offerts si vous passez la commande avec le code promo COMPCART2016. Vous aurez le choix entre deux coloris (bleu nuit ou bleu boréal). Il faudra ensuite prévoir un frais mensuel de 3,99€ par mois, mais c’est « all inclusive » c’est-à-dire tout compris (retraits, paiements, etc.). Les fonctionnalités sont variées : changement du code PIN, modification des plafonds, activation et désactivation à volonté des fonctionnalités de la carte : sans contact, retraits, paiements en ligne et paiements à l’étranger. Vous controlez tout.

SHAREPAY

Carte MasterCard SharepaySignalons une autre innovation française, également en phase de pré-lancement, la carte MasterCard Sharepay. Sharepay s’est associé à Transact Payments Ltd (Bancorp) pour nous sortir un concept à la fois sympa et original puisqu’il s’agit d’une carte destinée aux couples qui veulent partager les dépenses communes sans ouvrir de compte bancaire joint, ni tenir de comptabilité fastidieuse. Cela a valu à Sharepay d’être lauréat 2016 du Global Fintech Challenge.

En fonction des revenus de chacun il est possible de prédéfinir une contribution adaptée : par exemple 60% pour l’un et 40% pour l’autre. Il suffit alors d’enregistrer vos cartes bancaires respectives avec le taux de contribution convenu. Ensuite, tout paiement effectué avec la carte Sharepay sera réparti sur la carte bancaire de chacun en temps réel : Par exemple pour un achat de 120€, le premier verra sa carte bancaire débitée de 72€ (60%) et le second de 48€ (40%).

Le défi technologique est de taille puisque dans le temps qu’il faut normalement pour faire une transaction, il faut en réalité en faire au moins trois. Et il suffit que l’un ou l’autre paiement échoue (soit votre carte ou soit celle de votre conjoint), pour que toute la transaction soit refusée. Une option de pré-financement de la carte Sharepay aurait pu être intéressante pour éviter ce genre de situation. Mais l’offre est nouvelle et il y a fort à parier qu’elle évoluera rapidement en fonction des retours des premiers clients.

Comme avec Lydia, pour des raisons essentiellement réglementaires, avec Sharepay il faudra enregistrer des cartes bancaires classiques (et idéalement françaises) pour que cela fonctionne. En effet, il n’est pas possible d'utiliser des cartes bancaires prépayées en cascade.

Toutes les fonctionnalités de Sharepay se pilotent directement depuis l’application mobile. La carte Sharepay est proposée gratuitement et ne prévoit aucun frais pour son utilisation à l’exception des frais de retrait de 2€ (si vous décidez d’activer cette option). Une bonne chose à savoir si vous partez en voyage en amoureux hors de la zone Euro, Sharepay ne prend aucune commission sur les opérations de change de devises. Cela la rend intéressante également pour une utilisation internationale. Il faudra toutefois vous inscrire sur la liste d’attente pour la recevoir prochainement.

MORNING

Carte Morning MasterCardUn petit mot maintenant de Morning qui se positionne comme la nouvelle banque de l’économie collaborative et invente le concept de « cobanking ». Bien qu’il s’agisse d’un établissement de paiement, comme le compte Nickel, la comparaison s’arrête à peu près là. Morning n’a rien à voir non plus avec N26 (ex Number26), qui est un compte bancaire light sur mobile (et dont nous dirons quelques mots plus loin).

Mais qu’est-ce que le « cobanking » ?
Globalement, Morning vous propose un compte de paiement gratuit qui va vous offrir les services suivants :

  1. Paiements immédiats entre particuliers, sans passer par un virement bancaire, donc sans nécessité d’échanger de RIB/IBAN. Il suffit de l’email du bénéficiaire pour le payer. S’il n’a pas déjà de compte Morning, il sera invité à un créer un gratuitement pour recevoir le paiement
  2. Lors du paiement d’un achat effectué sur un site de vente/achat d'objets d'occasion, Morning agit en tiers de confiance et sécurise la transaction en débloquant les fonds une fois l’objet reçu. Une assistance juridique est disponible en cas de litige
  3. Lors du paiement d’un achat effectué sur un site de vente/achat d'objets d'occasion, Morning peut payer l’intégralité du montant au vendeur et permettre à l’acheteur de payer en trois fois sans frais.
  4. Vous pouvez régler des services à la personne tout en faisant automatiquement la déclaration à l’Urssaf. Une attestation fiscale est délivrée et le bulletin de salaire du prestataire est généré automatiquement.
  5. Vous pouvez payer une dépense collective avec votre carte Morning, puis la partager immédiatement avec plusieurs personnes. Ces dernières reçoivent une notification leur indiquant le montant à vous rembourser sur votre compte Morning.
  6. Vous pouvez créer gratuitement des cagnottes pour financer des projets ou des cadeaux collectifs.

Morning ne propose pas encore de RIB/IBAN pour domicilier des virements ou des prélèvements, et il vous faudra donc enregistrer une carte bancaire classique comme source de financement. Vous pouvez également ajouter un ou plusieurs comptes bancaires afin de faire transférer l’argent de votre compte Morning vers un compte classique.

Comme pour Lydia, vous avez la possibilité de commander une carte MasterCard Morning afin de pouvoir dépenser directement l’argent de votre compte Morning chez les commerçants. La carte MasterCard et la plupart des services sont gratuits. On a même droit à un retrait gratuit par mois en France. Sinon les retrais suivants sont facturés 0,90€ en France et 3€ ailleurs. Les paiements dans une devise autre que l’Euro sont facturés 2% du montant de la transaction. Dernier truc pratique, la carte MasterCard Morning permet le paiement sans contact.

SMARTPAY

Carte SmartPay MasterCardCorpedia fait peau neuve et revisite intégralement son offre. Rebaptisée Sogexia, la société s’est associée à la Raphaels Bank pour proposer sa nouvelle offre SmartPay. Il s’agit d’une carte MasterCard prépayée offrant quelques fonctionnalités bancaires, dont notamment un RIB/IBAN personnel pour recevoir des virements et domicilier ses prélèvements automatiques.

Les tarifs ont globalement été revus à la baisse : La carte est disponible pour 9,90€ - sans frais mensuels - et les frais principaux sont relatifs aux chargements (2% par virement, 2,5% par carte bancaire) et aux retraits d’espèces (1€). Les transferts entre détenteurs de cartes SmartPay sont désormais gratuits et il est possible de commander jusqu’à 4 cartes pour partager le même compte.

Notons enfin une fonctionnalité assez pratique de gestion de budget et la possibilité de profiter de cashback auprès de nombreux commerçants en ligne.

N26

Cartes N26 et N26 Black MasterCardUne bonne nouvelle pour tous les résidents français qui s’impatientaient de pouvoir enfin profiter des services de la banque mobile Number26. La société Number26 qui commercialisait l’offre via un partenariat avec la banque Wirecard Bank, a décidé de voler de ses propres ailes et de devenir elle-même une banque. C’est aujourd’hui quasiment chose faite avec, au passage, un changement de nom : Number26 devient simplement N26.

L’offre initiale « tout gratuit » a été revisitée en passant notre frontière. L’ouverture d’un compte standard et les opérations bancaires classiques restent gratuites. Mais, si vous souhaitez bénéficier de la carte MasterCard N26, alors vous devrez prévoir une cotisation annuelle de 29€ (ou 2,90€/mois si vous préférez payer mensuellement). Les retraits dans les guichets en zone Euro restent gratuits, mais les retraits en devises étrangères sont facturés 1,7% du montant.

L’autre nouveauté chez N26 c’est la possibilité d’opter pour une formule premium : le compte N26 Black à 5,90€ par mois. Il offre quelques services additionnels dont un pack d’assurances, une carte MasterCard Black sans cotisation, et des retraits en devises étrangères gratuits.

BREVES

Carte Skrill MasterCardSkrill change le design de ses cartes et ajoute le paiement sans contact.

Carte PCS Dia Cash MasterCardMohamed Dia, le fondateur de la marque de vêtements DIA, a désormais une carte prépayée à son nom, la carte MasterCard DIA CASH. Il s’agit en fait d’une carte prépayée PCS relookée et qui fonctionne à l’identique d'une PCS MasterCard. Si vous êtes un fan du créateur de mode, alors c’est la carte qu’il vous faut dans le portefeuille.

 LEGISLATION

Avec un zèle qu’on ne lui connait que rarement lorsqu’il s’agit de transposer des directives européennes visant à ouvrir le marché des services de paiement, le gouvernement a cette fois-ci devancé tous ses camarades européens lorsqu’il a fallu transposer certaines dispositions de la dernière directive sur la lutte anti-blanchiment. En allant bien plus loin d’ailleurs que ce qui était préconisé par l’UE, sous couvert bien entendu de lutter contre le financement du terrorisme.

Verrouillage des cartes prépayées anonymesC’est donc officiel**, au 1er janvier 2017 il ne sera plus possible d’utiliser une carte bancaire prépayée "sans justificatifs", ou plutôt les restrictions seront devenues telles que les cartes dites anonymes ne présenteront quasiment plus d’intérêt.

Dans quels cas la loi permettra-t-elle encore d’utiliser une carte bancaire prépayée anonyme, c’est-à-dire sans avoir à fournir les justificatifs habituels pour l’ouverture d’un compte bancaire ?

Et bien dans le cas suivant :

Il faut que le solde de votre carte soit limité à 250€, que vous ne puissiez pas charger plus de 250€ par mois, que vous ne puissiez pas la charger avec des espèces ou des coupons, que vous ne puissiez pas retirer plus de 100€ et, enfin, que vous ne puissiez pas utiliser cette carte pour des achats en dehors de la France. Uniquement à ces conditions vous pourrez éviter les formalités auxquelles est soumise l’ouverture d’un compte bancaire.

Sachant que les sites de e-commerce les plus populaires vendent depuis le Luxembourg, l’Irlande, la Chine ou le Royaume-Uni, il va devenir difficile de pouvoir payer sur internet avec une carte prépayée anonyme française.

Alors, les banques et le Ministère des Finances ont-ils gagné pour autant ? Après tout, en rendant l’activation d’une carte bancaire prépayée similaire à l’ouverture d’un compte bancaire, quel intérêt aurait un particulier de préférer une carte prépayée ?

C’est sans compter sur les innovations que les acteurs du prépayé et les fintechs nous ont concoctées afin de rendre ces formalités les plus indolores et rapides possibles. Dans les mois qui viennent nous verrons, de plus en plus souvent, la validation des justificatifs d’identité et de domicile en temps réel depuis internet ou directement en point de vente. Si bien que l’activation d’une carte bancaire prépayée nominative restera généralement plus simple et rapide que l’ouverture d’un compte bancaire classique. D’autre part, la carte bancaire prépayée, même nominative, reste de la monnaie électronique*** c’est-à-dire qu’elle est indépendante du système de recensement des comptes bancaires mis en place par le Ministère des Finances (Ficoba). De quoi garder encore un peu d’intimité vis-à-vis de Big Brother.

Note: Au fur et à mesure que les émetteurs vont mettre à jour leurs offres "sans justificatifs", je vais devoir mettre à jour le site internet. Donc, attention aux plafonds anonymes de 1000€ ou 2500€ que vous trouverez encore largement sur ce site et les autres, puisqu'ils ne seront plus en vigueur à partir du 1er janvier 2017.


 * AISP et PISP : Account Information Service Provider et Payment Initiation Service Provider. En version française: Agrégateur de Services de Paiement et Initiateur de Services de Paiement.
** Décret n° 2016-1523 du 10 novembre 2016
***Attention, le compte Nickel et N26 ne sont pas de la monnaie électronique.

 

Pour visualiser tous les commentaires, vous devez vous identifier. Si vous n'avez pas de compte, créez-le. C'est gratuit !

 

 
 
 
US 54.204.249.55